les minéraux de D à F

D comme …DIAMANT : 

du point de vue étymologique, " diamant " dériverait du grec adamastos signifiant " indomptable, invincible… " ou de diaphanès équivalent de " transparent, limpide… ", en d'autres termes : le plus dur et le plus transparent. 
Jusqu'au XVIIème siècle d 'innombrables croyances attribuaient au diamant des vertus purificatrices et d'invincibilité. Il était censé dissiper l'angoisse, éloigner les fantômes…Dans la médecine populaire arabe, cette " pierre de la perfection " passe pour guérir toutes les maladies du corps et de l'esprit.
Parmi les diamants célèbres, Le Hope , semble entouré de bien de mystères. La plupart de ses malheureux possesseurs furent victimes de tragédies au cours des siècles. Ce diamant de 45,52 carats, d'un bleu profond, fut ramené des Indes par Jean-Baptiste Tavernier qui le vendit à Louis XIV. Ce même Tavernier qui, après avoir été ruiné, fut dévoré par des bêtes sauvages. Madame du Barry, Louis XVI et Marie Antoinette eurent le "privilège" de posséder le Hope... et furent tout trois guillotinés. Volé à la révolution, le "Diamant bleu de la couronne de France" fut racheté à Londres par Henry Philip Hope (dont toute la famille mourut dans la pauvreté). Il fut ensuite la propriété d'un joaillier new-yorkais qui fit faillite, d'un prince russe qui assassina une Belle des Folies Bergères, etc, etc. Le diamant est aujourd'hui exposé au Smithsonian Institution de Washington. (série en cours…)

 

E comme …EMERAUDE : :

L'émeraude à une histoire très ancienne. Déjà 4000 ans avant J.C., elle servait de monnaie d'échange sur les marchés de Babylone. Les premières mines connues sont celles de la Haute Egypte, actives en 2000 avant J.C. et dont les émeraudes ornaient les parures de la reine Cléopâtre. Elle tire son nom de sa couleur, " Esmeralgos " (en grec : pierre verte) et symboliserait, entre autre, la vitalité cosmique, la force et la félicité intérieure. L'Histoire à retenu que l'Empereur NERON regardait les combats de gladiateurs à travers des cristaux d'Emeraude, pour apaiser son excitation à la vue de ces jeux cruels.
En Amérique Centrale, les Aztèques l'associaient au quetzal, l'oiseau aux longues plumes vertes, représentation vivante du renouveau printanier.
C'est d'ailleurs dans la Cordillères des Andes, à 100 km de Bogota, que le 09 Août 1564, un colon espagnol du nom de Juan de Penagos, désertant un combat plutôt mal engagé contre les Indiens Muzos, découvrit sous les sabots de sa monture une magnifique Emeraude d'un vert sublime. En ratissant pas à pas le chemin emprunté par ce " valeureux " cavalier, les paysans aboutirent à un versant de montagne riche en émeraudes, et furent les premiers à exploiter la mine mythique de Muzos.

 

F comme …FELDSPATH : :

ils constituent une famille de silicates de très grande importance, car ils sont dans l'absolu les minéraux les plus communs de la croûte terrestre, dont à eux seuls ils forment la moitié. Les termes purs sont au nombre de quatre : les feldspaths de potassium (orthose, microcline, sanidine), de sodium (albite), de calcium (anorthite) et de baryum (celsian, assez rare).
A part la sanidine et le celsian, qui ne présente un intérêt que pour les scientifiques et les collectionneurs, les feldspaths ont une grande importance industrielle. L'orthose et les plagioclases, mélangés au quartz et au kaolin, sont utilisés pour la fabrication de céramique et de porcelaine, mais également de produits réfractaires. Certains donnent des gemmes très recherchés : La pierre de lune, la plus précieuse et une orthose transparente qui diffracte la lumière, d'où un aspect nacré ou argenté à nuance bleutée, la labradorite, avec ces reflets " ailes de papillons ", étant employée comme pierre ornementale pour les revêtements.
Le plus grand cristal découvert jusqu'à présent est un microcline, atteignant 50x36x14m et pesant 16 000 tonnes, en provenance du Colorado. Une orthose de plus de 100 tonnes et mesurant 10x10x0.40 m à été trouvée dans l'Oural.

 

×