les minéraux de S à U

S comme …SAPHIR BLEU

Le saphir est une variété précieuse de corindon, qui présente à l'état brut, toutes les nuances colorées du bleu, dû à la présence d'un oxyde de titane et de fer. Le terme " saphir " s'applique aujourd'hui à tous les corindons qui ne sont pas de couleur rouge (rubis). Ainsi verra-t'on des saphirs verts, jaunes, roses…Souvent confondu au Moyen Age avec le lapis-lazuli, il tire son nom du grec " sappheiros " " pierre de couleur bleue " ou de l'hébreu " sappir ", " la plus belle chose ".Le saphir est la pierre bleue emblématique de l'immortalité et de la chasteté. Pierre des valeurs spirituelles de l'humanité, elle a toujours représenté le mystère de l'au-delà. Pour les Egyptiens et les Romains, ce corindon bleu était vénéré comme pierre de la justice et de la vérité.
Marco Polo, qui voyagea à la fin du XIIème siècle, dit-on, jusqu'aux confins de l'Asie, raconte dans son "Devisement du monde " qu'il portait toujours sur lui des saphirs en guise de carte de visite et de laissez-passer à la cour du grand Khan, l'empereur Mongol Kubilaï Khan, qui lui payait ces pierres " le double de leur valeur ". Les saphirs détenus par l'explorateur provenaient des mines de Ceylan, qui produisaient depuis quelque 2000 ans, les plus beaux spécimens au monde. 
Les nuances des pierres précieuses de couleur varient selon leurs origines, mais seuls les professionnels savent reconnaître leur provenance, distinguer un saphir birman d'un thaïlandais, un saphir thaïlandais d'un australien…

 

T comme …TURQUOISE:

La turquoise était connue autrefois sous le nom de " pierre Turque ", car les premiers échantillons de ce minéral d'origine Perse arrivaient en Europe par les routes des caravanes qui traversaient la Turquie. Pline, dans son " Histoire Naturelle ", l'appelait " callaina ", du grec " callalithos " (belle pierre), preuve qu'elle était très utilisée et appréciée. La pièce archéologique la plus ancienne est un bracelet en or et turquoise remontant à environ 8 000 ans et retrouvé en Egypte, où ce minéral était le symbole de l'infini et de l'au-delà. Sa couleur splendide plaisait beaucoup aux Aztèques qui, avec cette gemme, représentaient le serpent solaire bleu, chassant du ciel les autres astres. Parmi les nombreuses vertus thérapeutiques attribuées à la turquoise, on rappellera sa capacité présumée à protéger des morsures de serpents ou celle de pâlir à l'approche d'un malheur. 
Les Amérindiens la perçoivent comme le pont entre l'esprit du Ciel et l'esprit de la Terre.
L'acquisition d'une turquoise requiert de la prudence : c'est en effet une des gemmes les plus imitées, de façon naturelle ou artificielle. La " turquoise reconstituée " est composée de minéraux de cuivre pulvérisés, soumis à de fortes pressions et températures, qui deviennent compacts avant d'être traités avec des colorants. Seule une observation attentive au microscope peut révéler la supercherie.
Attention, la vraie turquoise est une pierre délicate, les cosmétiques ou le savon peuvent la faire changer de couleur.

 

U comme …URANINITE

L'uraninite est le plus important minéral d'uranium. Connu depuis longtemps des mineurs de Saxe, ce minéral fut appelé à la fin du XVIIIe siècle, Pechblende. Mais, quelques années après, le chimiste allemand Klaproth reconnut dans la pechblende un nouveau métal, qui fut appelé uranium pour rappeler la récente découverte de la planète Uranus. Le terme uraninite fut introduit seulement au milieu du XIXe siècle.
L'importance de ce minéral est vraiment exceptionnelle, la découverte par les époux Curie, en 1898, des éléments polonium et radium dans la pechblende de Joachimsthal (aujourd'hui Jachymov), en Bohême, est capitale pour l'industrie nucléaire contemporaine
La pechblende, commune en France depuis la découverte des gisements d'Henriette et de Margnac (Haute-Vienne), est facilement altérable à l'air et à l'eau . Si elle est en cristaux, elle perd son éclat originel, puis elle se transforme graduellement en mélanges de produits secondaires jaunes orangés ou brunâtres qui sont dénommés, gummites. Radioactives, l'uraninite et ses variétés doivent être conservées dans des boîtes fermées, protégées par une feuille de plomb d'épaisseur adéquate.
Pour que l'Uraninite se forme, il faut que l'on ait une eau oxygénée et une atmosphère pauvre en Oxygène. De telles conditions étaient présentes sur la Terre il y a 2 Giga Années. C'est à cette période que les premières cellules, des algues bleues, sont apparues dans l'eau et ont produit de l'Oxygène : L'Uraninite serait donc apparue pour la première fois il y a 2 Milliards d'années, en même temps que la vie. 

 

 

×